Une « promesse aux pollinisateurs » qui se lit comme suit : « J’aiderai ma grand-mère à planter des fleurs et je mettrai de l’eau pour les oiseaux-mouches ».

Saviez-vous qu’aux États-Unis et au Canada, les enfants passent plus de temps à l’intérieur que toutes les générations précédentes? Alors que les effets à long terme du « syndrome de déficit nature » des enfants nord-américains fait encore l’objet de recherches, nous savons que le temps passé à l’extérieur mène à un développement physique et mental plus sain.

Le Centre Brushwood, à Ryerson Woods, situé dans 565 acres de magnifiques boisés du comté de Lake, en Illinois, s’attaque au problème en ramenant les enfants dans la nature grâce à son programme « Bosque de Salud », ou « Forêt de santé ». Le programme offre aux jeunes une interaction pratique et éducative avec le monde naturel qui vise à les encourager à comprendre leurs relations avec l’environnement et à inspirer une vie entière de bonne intendance. Le programme est soutenu par une subvention communautaire de SFI et fait partie d’un engagement pour les collectivités en santé et d’un investissement dans nos futurs chefs de file de la durabilité.

Le programme « Bosque de Salud/Forêt de santé » a débuté avec un atelier de l’initiative éducative primée de SFI, Apprendre par les arbres (APLA), et comprenait des activités destinées à familiariser et à éduquer les jeunes et les familles au sujet des forêts et de l’importance des pollinisateurs, et notamment :

  • L’aménagement de paysages urbains écologiques avec du carton et des fournitures d’artisanat valorisés, comprenant des jardins communautaires et des toitures végétales;
  • La dissection de fleurs sauvages afin de comprendre leurs systèmes complexes de communication et de reproduction;
  • Des « promesses aux pollinisateurs » renvoyant à des mesures simples, comme la plantation de fleurs indigènes pour aider les pollinisateurs locaux.

Participants à l’atelier de certification d’APLA au Centre Brushwood.

L’inactivité des jeunes d’aujourd’hui a des répercussions à long terme sur la santé et donne lieu à une statistique surprenante : le pourcentage des enfants et des adolescents atteints d’obésité a plus que triplé depuis les années 1970. La santé mentale est aussi touchée, et la qualité de vie est diminuée. Des études montrent que le fait de passer ne serait-ce que cinq minutes parmi des arbres a des effets positifs sur le système immunitaire, la tension artérielle, l’humeur et la concentration — même pour les enfants atteints du TDAH. Le Centre Brushwood croit que tous doivent pouvoir profiter de ces bienfaits sur la santé et vise à éduquer et à habiliter l’ensemble de la collectivité en lui faisant prendre conscience de l’importance des ressources naturelles et d’aller à l’extérieur.

L’atelier d’APLA a certifié vingt-deux employés et bénévoles d’organisations partenaires participantes et a présenté des outils pour intégrer l’éducation environnementale dans n’importe quelle matière, à n’importe quel niveau scolaire et dans des cadres tant informels que formels. Ces efforts ont atteint plus de 400 élèves des collectivités de Highwood, North Chicago, Round Lake et Waukegan, des quartiers dont la population se compose, en moyenne, de près de la moitié d’Hispaniques et de Latins. Vivant dans des familles au revenu inférieur à la médiane et des taux élevés d’obésité et de diabète, nombre d’enfants qui grandissent dans ces banlieues sont exposés à des risques accrus pour la santé aggravés par la tendance mondiale consistant à grandir sans un accès régulier au monde naturel.

Participants à l’atelier de certification d’APLA au Centre Brushwood.

« Le milieu dans lequel je vis connaît beaucoup de stress parce que c’est un milieu à faible revenu, que les parents travaillent toujours et qu’ils ne passent pas assez de temps avec leurs enfants. Personnellement, mon frère et moi voyons rarement notre père parce qu’il part pour le travail à cinq heures du matin et ne revient pas avant onze heures du soir, affirme la nouvelle responsable de la participation communautaire de Brushwood Nanci Sarmiento. »

Pour Nanci, le travail du Centre est un investissement qui va au-delà de l’éducation : le programme « Bosque de Salud/Forêt de santé » est un rassembleur pour sa collectivité, un moment réservé à une présence attentive en plein air qui améliore la santé de sa famille, de sa collectivité et de l’environnement. Son frère de onze ans a participé à une excursion au Centre, et sa mère a participé à la journée familiale de Brushwood. L’un et l’autre ont été inspirés dans les mois qui ont suivi pour faire des changements durables afin de réduire leur empreinte carbone.

« Ma famille, qui est hispanique, et ma mère n’ont pas grandi dans un milieu qui soulignait l’importance de prendre soin de la nature. Quand elle a visité Brushwood, ses idées ont commencé à beaucoup changer. Nous avons des bacs de recyclage à la maison maintenant, et quand nous allons faire des courses, elle apporte ses sacs réutilisables. Elle comprend que tout ce que nous faisons a des effets sur la nature, et que si nous faisons tous de petits changements, cela peut en faire un gros pour notre environnement, dit Nanci. »

L’approche communautaire et inclusive de l’éducation environnementale de Brushwood renforce l’idée que tous doivent pouvoir profiter de la nature. Cela est crucial dans les milieux où des parents de langue espagnole peuvent hésiter à prendre part à des événements où ils pourraient devoir compter sur un ami ou un membre de la famille pour traduire. En voyant à ce qu’un guide bilingue ou un traducteur soit disponible lors de ses événements, Brushwood fait en sorte que les participants se sentent les bienvenus en sachant qu’ils n’auront pas de difficulté à communiquer et qu’ils pourront poser des questions. Pour les parents stressés de ces environs, les journées familiales de Brushwood sont un luxe, un moment où le stress quotidien s’évapore et où les amis et les voisins peuvent profiter des merveilles du monde naturel et de ses bienfaits sur la santé. En se concentrant sur les besoins particuliers d’une région, grâce à des excursions et des journées familiales amusantes, le Centre transforme les perceptions de la valeur de la nature qu’a l’ensemble de la communauté, et ce, une personne à la fois.

« Je vis dans une petite collectivité où tout le monde se connaît. C’était tellement agréable de voir tout le monde à l’extérieur à Brushwood, de voir des parents être en mesure de passer la journée avec leurs enfants et de vieux amis. Profitant pleinement du moment, ils me disaient : “Beaucoup de choses devraient m’inquiéter, mais ici, je ne me souviens même plus desquelles”, explique Nanci. »

Le programme « Bosque de Salud/Forêt de santé » est soutenu par le Programme de subventions communautaires de SFI, qui vise à promouvoir la collaboration avec le réseau de SFI et aide les collectivités locales à comprendre la valeur des forêts aménagées de façon durable et les avantages qu’elles procurent.

Pour en savoir plus sur la subvention au Centre Brushwood, rendez-vous à la page forests.org/grant-brushwood/.

Merci aux nombreux partenaires qui ont collaboré au projet, soit :

Abbott
Chicago Community Trust
Cool Learning Experience
Foss Park District
Gorter Family Foundation
Lake County Forest Preserves
Lake County Health Department
Lumpkin Family Foundation
Mindful Waste
Morrison Family Charitable Foundation
North American Association for Environmental Education (NAAEE)
Nuestro Center
Roberti Community House
Round Lake Bilingual Parent Advisory Committee
Sierra Club
Smart Farm Barrington
US Forest Service International Program