POR DIFFUSION IMMÉDIATE
Le 4 mars 2021

Washington, D.C. — SFI (Sustainable Forestry Initiative Inc.) a le plaisir d’annoncer l’octroi d’une subvention de la National Fish and Wildlife Foundation (NFWF) qui a pour but de faire participer les propriétaires fonciers de Virginie occidentale à la gestion forestière favorisant certaines espèces d’oiseaux. Le projet portera sur trois espèces d’oiseaux en péril : la paruline à ailes dorées, la paruline azurée et la grive des bois. Ce projet souligne l’engagement de SFI à collaborer à des solutions de durabilité et à accroître les avantages associés aux terres certifiées par SFI en matière de conservation.

« La Virginie occidentale a la chance de posséder de belles forêts qui offrent des possibilités illimitées aux visiteurs souhaitant découvrir et apprécier la faune et la flore. L’État des montagnes abrite des espèces d’oiseaux uniques, et nous devons prendre soin de l’habitat de ces oiseaux », déclare le sénateur américain Joe Manchin, (D-W.Va). « Je suis ravi que SFI travaille à la restauration des habitats de la faune et de la flore dans notre État, et je continuerai à plaider en faveur du financement et des ressources assurant la protection des forêts de Virginie occidentale pour les générations à venir. »

« La création d’habitats forestiers sains en Virginie occidentale aide nos communautés, nos entreprises et notre environnement. Je suis heureuse que SFI et ses partenaires aient adopté une approche de collaboration avec les propriétaires fonciers afin d’améliorer la faune et la flore de l’État pour les générations actuelles et futures », déclare la sénatrice américaine Shelley Moore Capito (R-W.Va.).

« Ce projet met en œuvre les activités de gestion de l’habitat définies dans le cadre du partenariat Appalachian Mountain Joint Venture qui réunit des partenaires de l’État, fédéraux et privés pour la conservation des oiseaux. En travaillant avec des partenaires comme SFI et Weyerhaeuser, nous pouvons obtenir des conditions d’habitat à l’échelle requise pour inverser le déclin abrupt de ces oiseaux nicheurs des forêts de l’est », déclare Emily Jo Williams, vice-présidente de la région sud-est de l’American Bird Conservancy.

« SFI et ses partenaires ont conçu une approche innovante pour intensifier la conservation dans la région en s’appuyant sur les normes de certification SFI adoptées à grande échelle pour promouvoir de façon distincte la conservation des espèces rares ou en déclin sur les terres forestières privées », déclare Amanda Bassow, directrice du bureau régional du nord-est pour la NFWF. « La NFWF et nos bailleurs de fonds du Service de la pêche et de la faune des États-Unis et du Service des forêts des États-Unis sont ravis de pouvoir soutenir ce travail important. »

La subvention soutient l’utilisation de la gestion durable des forêts pour soutenir ces oiseaux chanteurs en danger en incitant les propriétaires forestiers à améliorer les habitats forestiers des oiseaux. Les sites d’essai de Virginie occidentale, qui couvrent au moins 15 000 acres de forêts dans les Appalaches centrales, possèdent certaines des forêts tempérées à feuilles caduques les plus diversifiées sur le plan biologique aux États-Unis. Les oiseaux tels que les parulines à ailes dorées, les parulines azurées et les grives des bois ont besoin des habitats forestiers diversifiés que l’on trouve dans les Appalaches centrales.

Le projet se concentre sur trois comtés de Virginie occidentale et met à contribution directe de multiples partenaires, dont l’American Bird Conservancy, l’Université de la Virginie occidentale, la Division des ressources naturelles de la Virginie occidentale, l’entreprise certifiée par SFI Weyerhaeuser, ainsi que les propriétaires fonciers familiaux. Le projet est axé sur la gestion des terres forestières publiques et privées et vise la création de paysages forestiers mixtes soutenant une grande diversité d’oiseaux et d’autres espèces sauvages.

La contribution d’un grand propriétaire foncier privé comme Weyerhaeuser est essentielle pour fournir l’échelle nécessaire à une zone d’étude efficace, ce qui profite à toutes les parties concernées. « Weyerhaeuser se réjouit de cet effort de collaboration qui est mené pour mieux comprendre les relations entre ces espèces d’oiseaux en danger et nos forêts de travail », déclare Henning Stabins, biologiste de la faune sauvage chez Weyerhaeuser.

« Notre approche de planification et de mise en œuvre aidera les propriétaires fonciers à répondre aux exigences de biodiversité des paysages dans le cadre de la certification SFI », déclare Paul Trianosky, chef de la conservation à SFI. « Ce projet s’appuie sur les capacités d’échelle de SFI, son expérience en matière d’organisation et son engagement en faveur d’une amélioration continue. Il révélera les meilleures pratiques susceptibles d’éclairer les actions de gestion prises dans l’ensemble des terres forestières certifiées SFI aux États-Unis et au Canada. »

À propos de la National Fish and Wildlife Foundation (NFWF)
Créée par le Congrès en 1984, la NFWF protège et restaure les populations de poissons, la faune, la flore et les habitats du pays. En collaboration avec des partenaires fédéraux, des entreprises et des particuliers, la NFWF a financé plus de 5 000 organisations et généré un impact total de 6,1 milliards de dollars sur la conservation. Pour en savoir plus, consultez le site nfwf.org. (Lisez le communiqué sur l’octroi de subventions de la NFWF, renseignez-vous sur la subvention de la NFWF à SFI, et visionnez une courte vidéo sur le programme de gestion de l’habitat dans les Appalaches centrales.)
À propos de Sustainable Forestry Initiative
SFI fait progresser la durabilité grâce à des collaborations axées sur les forêts. Nous sommes une organisation indépendante à but non lucratif qui s’appuie sur quatre piliers de travail interconnectés : les normes, la conservation, la communauté et l’éducation. SFI travaille avec le secteur forestier, les groupes de conservation, les universitaires, les chercheurs, les propriétaires de marques, les professionnels des ressources, les propriétaires fonciers, les éducateurs, les communautés locales, les populations autochtones et les gouvernements. En collaborant avec notre réseau, nous utilisons les forêts et les produits certifiés par SFI comme des outils puissants pour aider à résoudre les problèmes de durabilité tels que les enjeux climatiques, la conservation de la biodiversité, la réduction des déchets, l’éducation des générations futures et le développement économique durable. Pour en savoir plus, cliquez ici : https://www.forests.org/fr/.
Contacts
Contact avec les médias :
Daniel Pellegrom
Vice-président, Communications
Sustainable Forestry Initiative
202-596-3452 / daniel.pellegrom@forests.org
Contact en matière de conservation :
Paul Trianosky
Premier responsable, Conservation
Sustainable Forestry Initiative
423-571-2562 / paul.trianosky@forests.org